Des nouveaux tracts à télécharger

On vient de mettre des nouveaux tracts en ligne. Allez sur tract pour pouvoir les télécharger.

3 réactions sur “ Des nouveaux tracts à télécharger ”

  1. PERBAL Antoinette Réponse

    Je ne sais plus à quel « Saint me vouer ». Je veux contester la vaccin STRICTEMENT POUR MOI-MEME, Tous les médecins sont d’accord pour dire: si votre voisin vous propose un médicament, prescrit pour lui, ne le prenez pas, c’est strictement personnel.
    QUI DIT QUE LE VACCIN ME CONVIENT A MOI???? Parce qu’il semblerait qu’il le soit pour mes voisins??? Est-ce qu’eux il se sont posé la question??? MOI SI!!!

  2. menaiaia Réponse

    bonjour à touts ….je suis dans la fonction s hospitalière ASH maman de 4 garcons je suis avec des équipes de soignants super malgré que la plupart ce so t vacciné…..nous allons pas nous laisser faire moi je propose les manifestations avec des jours aléatoires pour contré les flics les prendre à la dernière minutes…..les manifestations servent mais je propose aussi que d’ici toutes personnes morales et bien constituer et clair dans son esprit qu’ils ne faut pas démissionné être présente dans son poste s’il vous suspend rester devant les hôpitaux …ils faut aussi boycotter enlever toutes argents dans les banques je dit bien toutes argent ils pourront pas vous prélevés votre argent yen a pas!!! faite vos courses au marché du coin plus de grande Enseignes plus de fastt food gelé l’économie comme ils veulent vous gelé votre argent votre honneur votre courage sa prendra pas 1 jour mais 1 mois yaura des dégât croyez moi n’utiliser plus votre portable le bouche à oreilles ne postez rien n’avertissez personne pas se biais la ….vous êtes suivies ….vous sous êtes le peuples eux ne sont t rien «  »ils décident ts seul marche à l’aveugle . » » » »…le peuples fait l’économie le peuples fait les lois….le peuples décide arrêter d’avoir peur …ils jouent avec la peur …..mais ça ne marche pas ils veulent nous divisez non ća ne marche pas ….ensembles plus fort ensembles la solutions ont la dans nos gestes et nos pensée libre …..courage a ts

  3. GUIFFRA Réponse

    😡 A partager :

    Aujourd’hui beaucoup de salariés reçoivent des lettres de menaces de leurs employeurs, qui en plus, n’hésitent pas à les envoyer par recommandé avec accusé de réception afin de les obliger à se faire vacciner au risque de se faire licencier.
    Beaucoup de salariés qui n’étaient pas d’accord pour se faire vacciner l’ont fait quand même sous la contrainte psychologique que cela représente.

    Ces actions graves envers les salariés concernés n’ont aucune assise légale à date.
    Tant que la loi n’est pas instaurée, ces actions sont complètement illégales.

    Elles tombent sous le coup l’article 312-1 du code pénal pour extorsion du consentement.
    Les salariés concernés peuvent parfaitement porter plainte au pénal et si le procureur y faisait obstacle, vous pouvez assigner l’employeur directement devant un tribunal correctionnel pour tentative d’extorsion du consentement et pour ceux qui ont cédé à la menace, extorsion du consentement via une procédure pénale assez peu connue : vous pouvez citer directement la partie adverse c’est-à-dire votre employeur en son nom propre devant le tribunal correctionnel par voie de citation directe.
    Bien sûr, vient se joindre à ça tout naturellement le harcèlement moral qui est autant une infraction civile qu’un délit pénal.

    Code Pénal :
    Article 312-1
    Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
    L’extorsion est le fait d’obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quelconque.

    L’extorsion est punie de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.

    Tant que la loi n’est pas passée, Il faut ajouter à ça la possibilité que si les salariés devaient subir des effets secondaires graves dues à cette vaccination forcée, l’employeur pourrait être poursuivi pour complicité dans les éventuelles poursuites judiciaires qui pourraient s’en suivre au civil contre l’Etat entre autre.

    Bien sûr ne partez pas billard en tête.
    En général les courriers concernés sont écrits sous la forme du conditionnelle en évoquant la possibilité future de la loi.
    D’autres sont plus direct et beaucoup moins informel. Le ton est clairement menaçant et la demande impérative. Prenez le temps d’analyser la tournure du courrier en question.
    De toute façon si vous envisagez une action en justice, n’hésitez pas à consulter un juriste.

    La couverture juridique liée à votre assurance domicile devrait déjà pouvoir éclaircir un peu la procédure envisagée

Répondre à PERBAL Antoinette Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *